Avec 6 % des parts du marché français, Oppo continue à gagner du terrain, avec un regard désormais tourné vers le secteur des objets connectés.

Depuis l’arrivée de la marque chinoise en France il y a déjà près de 3 ans maintenant, Oppo continue à gagner du terrain face à ses concurrents. En effet, le fabricant de smartphones revendique actuellement 6% des parts de marché dans l’Hexagone, comme dans de nombreux autres pays d’Europe.

Le fruit d’un travail intense

La notoriété d’Oppo ne s’est pas faite en un jour. En effet, avec son pari risqué d’arriver sur le territoire européen avec un smartphone haut de gamme excédant les 1000 euros, le fabricant avait marqué les esprits, certes, mais n’avait pas réussi à se faire une place à ce moment-là. Ainsi, c’est avec un gros travail sur l’image de la marque, la qualité des smartphones ainsi que l’importation de modèles « low-cost » qu’Oppo s’est fait connaitre et reconnaitre.

OPPO est en train de devenir un géant incontournable en Europe

OPPO est en train de devenir un géant incontournable en Europe

Par ailleurs, Denis Morel, le directeur général d’Oppo France, explique : « C’est le fruit d’un gros travail de notoriété effectué par nos équipes pour permettre à la marque d’être mieux identifiée auprès du grand public. Nous avons réussi à diversifier nos circuits de distribution et à multiplier les partenariats auprès d’institutions populaires comme Roland-Garros pour être plus visibles ».

Lire aussi :  Oppo s’allie à Qualcomm pour la 5G

Avenir : une stratégie qui mise sur l’IoT pour grandir encore plus en Europe

Aujourd’hui, le fabricant de smartphones chinois vise en priorité le grand public, mais ne laisse pas les professionnels à l’écart. En effet, le géant chinois mise également sur l’IoT en proposant, entre autres, une gamme de routeurs CPE dédiés. Un domaine qui représente un vecteur de croissance pour Oppo, surtout avec le déploiement de la 5G qui poussera les professionnels comme le grand public vers des modems capables de prendre en charge cette technologie.

C’est ampl