Le nouveau flagship d’OPPO impressionne tant par sa fiche technique de pointe que par son design.

OPPO a récemment dévoilé son nouveau smartphone phare Find X5 Pro et le moins que l’on puisse dire c’est que le géant chinois a marqué les esprits. Livré avec toutes les technologies de pointe dont le SoC Qualcomm Snapdragon 8 Gen 1 et la nouvelle puce NPU MariSilicon X développée en interne, le smartphone se distingue également par son design unique avec une coque arrière en céramique jamais vue auparavant. Voyons donc comment OPPO a rendu ce panneau arrière possible.

Un travail d’orfèvre

Avec le Find X5 Pro, OPPO souhaite créer une expérience vraiment premium pour ses utilisateurs à la fois dans l’apparence, les performances et la convivialité de l’appareil. Dans sa conception, le fabricant chinois a opté pour une coque arrière en céramique au lieu d’un verre Gorilla Glass plus courant sur les flagships. Ce matériau présente de nombreux avantages par rapport au verre, il est deux fois plus résistant, permet une dissipation thermique accrue et a également une texture qui réduit les traces de doigts.

Néanmoins, ce choix technique et esthétique a présenté un challenge au département recherche et développement d’OPPO. En effet, du fait de sa dureté, la céramique s’est avérée presque impossible à mouler avec une telle précision en utilisant des méthodes conventionnelles. Pour obtenir ce résultat organiquement incurvé et ce toucher doux qui ressemble à un galet poli, les ingénieurs d’OPPO ont dû développer un processus de moulage à partir de zéro.

Lire aussi :  Oppo Find X3 Pro « Photographer Edition » : une déclinaison aux couleurs de Kodak

Le géant chinois affirme avoir investi des millions de yuans pour développer un équipement automatisé spécifique. Cette machine utilise plus de 2000 points de contrôle individuels pour obtenir le panneau arrière incurvé en céramique du OPPO Find X5 Pro et son décroché, déjà emblématique, au niveau du bloc caméra.

Une fois moulé, le panneau arrière est ensuite polie méticuleusement en plusieurs étapes, à l’aide d’une machine de polissage à quatre axes et d’une poudre de diamant ultra fine (au niveau du micron). En tout et pour tout, le processus de production d’une coque arrière céramique conforme au standard fixé par OPPO prend cinq jours ouvrés.

Cette recherche d’excellence va de pair avec les ambitions affichées du fabricant chinois de s’imposer comme une référence en matière d’innovation sur le marché global.